Des conseils pour être au TOP… dans sa culotte !

Bonjour les filles !

Je dis les filles car aujourd’hui je vais vous parler de flore intime (ou vaginale !). Nous subissons toutes des désagréments au cours de notre vie : irritations, rougeurs, démangeaisons…  Et même des infections : mycoses, cystites etc. Ces petits désagréments (parfois très gênants) peuvent être évités ou au moins vite soulagés si on connaît quelques « petits trucs ».

La flore vaginale est l’ensemble des micro-organismes qui constitue le vagin : des bactéries du genre lactobacilles forment un équilibre afin que tout fonctionne normalement. Mais cet équilibre est fragile !

Dans cet article, je vous donne mes petits remèdes pour se sentir toujours au top dans sa culotte 😉 !

fullsizeoutput_2c7

Tout commence par l’hygiène : 1 fois par jour avec un gel douche surgras au pH de la peau, hypoallergénique et le plus doux possible. Le mieux étant d’avoir un produit spécial hygiène intime : le soin lavant doux Saforelle ou la gamme Dermoliquide de Saugella par exemple. Pour un peu de fraîcheur dans la journée, pourquoi ne pas utiliser les lingettes intimes, mais 1 fois par jour maxi pour éviter de déséquilibrer sa flore ;).

Autres rappels importants pour l’hygiène au quotidien : toujours s’essuyer d’avant en arrière après avoir été aux toilettes, et toujours uriner après un rapport sexuel. Les bactéries ne pourront pas se loger au niveau de la vulve et proliférer.

Pendant la période des règles, il faut idéalement changer de protection toutes les 4 heures en moyenne et éviter de porter des tampons la nuit : préférez une serviette hygiénique ou un protège slip en fonction du flux.

Des nouveautés en matière de protection hygiénique ont fait leur apparition : les coupes menstruelles ou « Cup » commencent à faire des heureuses. Coralie du blog Peppermint beauty fait le bilan après 1 an d’utilisation dans cet article –> La coupe menstruelle: mon bilan un an après. La « Cup » est un moyen économique et écolo à condition de la nettoyer soigneusement entre chaque utilisation et la plonger dans de l’eau bouillante 10-15 min avant chaque période de règles afin de la stériliser et d’éviter toute infection.

De plus, les tampons à base de probiotiques du laboratoire Saforelle sont très intéressants pour ne pas altérer la flore pendant cette période (à raison d’un tampon par jour).

Si une irritation survient et que vous ressentez une gêne, des démangeaisons, des sensations de brûlure, une rougeur, ne pensez pas tout de suite qu’il s’agit d’une mycose vaginale Trop de femmes pensent à tort que démangeaison rime avec mycose. Cela peut juste être une irritation due à divers facteurs : un sous-vêtement, un pantalon trop serré, un rapport sexuel ou une sécheresse par exemple.

L’analyse de vos pertes vous donnera des pistes. Si elles ont le même aspect que d’habitude, vous pouvez utiliser des probiotiques par voie vaginale : Physioflor du laboratoire Iprad par exemple ou un soin lavant doux afin de rétablir une flore vaginale saine. Si l’irritation persiste ou que les pertes sont différentes du quotidien (pertes blanches épaisses, odeur inhabituelle), des auto-diagnostics sont en vente libre en pharmacie et permettent de rapidement connaître la cause du désagrément ! En fonction du résultat, rendez-vous chez votre pharmacien ou chez votre gynécologue afin de traiter en conséquence.

Pour celles qui ont régulièrement des irritations, il existe des probiotiques par voie orale comme Ergyphilus Intima du laboratoire Nutergia, spécifiques pour restaurer la flore vaginale. La posologie est d’1 gélule par jour le matin à jeûn, en cures d’un à trois mois.

Lors de prise d’antibiotiques, il est important de prendre des probiotiques par voie orale pour éviter que la flore ne soit altérée. En effet, les antibiotiques sont très efficaces mais déséquilibrent les flores de l’organisme…

Si vous souffrez d’une mycose vaginale, un traitement à base d’ovule et de crème anti-fongiques sera à appliquer pendant quelques jours. Afin de favoriser l’élimination de la mycose, d’éviter les rechutes et de rétablir un pH normal (entre 4 et 5), le mieux sera de bien respecter les posologies, d’utiliser un soin lavant spécifique adaptées et de continuer le traitement avec des probiotiques par voie vaginale pour refaire la flore, pendant une à deux semaines.  Des probiotiques spécifiques existent aussi pour celles qui ont des mycoses à répétition, il s’agit de Lactibiane Cnd du laboratoire Pileje. J’insiste sur le fait qu’il ne faut pas utiliser les médicaments anti-fongiques à tout-va. Ils fonctionnent bien sur les mycoses mais sont à proscrire s’il s’agit seulement d’une irritation. Les utiliser ne ferait que fragiliser la flore…

Lors d’une cystite, rendez-vous sur mon article –> Cystites: tous mes conseils et méthodes naturelles

Et si je suis enceinte ? Vous pouvez très bien prendre des probiotiques par voie orale ou directement vaginale durant cette période. Une cure de probiotiques est intéressante pendant les 3 derniers mois de la grossesse pour renforcer la flore et la transmettre à bébé le jour de sa naissance (notamment en cas d’accouchement par voie basse).

J’espère que mon article vous aidera à vous sentir au top dans vos culottes 😉

FullSizeRender

En passant, je vous partage une nouvelle marque de culottes que j’ai connue récemment : Ma Petite Culotte 🙂 !!

A bientôt,

Camille

Les petits remèdes de Camille

4 réflexions sur “Des conseils pour être au TOP… dans sa culotte !

  1. Léna dit :

    Hello,
    Sympas les conseils !
    J’ajouterais d’aller en cas de doute aller consulter un gynécologue quand même 😉
    Et aussi, pour la cup, pas la peine – sauf infection évidemment – de l’ébouillanter avant chaque cycle : un bon lavage au savon de Marseille suffit amplement normalement (rapport à ce que tout ce qui va dans le vagin n’est pas ébouillanté d’abord) 🙂
    ++

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s